orangé

orange [ ɔrɑ̃ʒ ] n. f.
• 1515; pomme d'orenge v. 1300; a. it. melarancia; de l'ar. narandj
1Fruit comestible de l'oranger (agrume), d'un jaune tirant sur le rouge. maltaise, navel. Quartier d'orange. Écorce, peau, pelure d'orange. zeste. Orange amère. bigarade. Orange sanguine. Orange d'Espagne, du Maroc. Marmelade d'oranges. Jus d'orange, orange pressée. Boisson à l'orange. orangeade. Vin d'oranges. sangria. Liqueur d'oranges. curaçao. Canard à l'orange. On presse l'orange et on jette l'écorce. Par plais. Apporter des oranges à qqn : rendre visite à qqn à l'hôpital ou en prison. Si tu es pris, ne compte pas sur moi pour t'apporter des oranges.
2 Adj. inv. D'une couleur semblable à celle de l'orange. orangé. Des rubans orange. N. m. Un orange clair, vif. Spécialt La couleur orange d'un feu de signalisation, entre le vert et le rouge. Passer à l'orange.

orange nom féminin (arabe narandj) Fruit comestible de l'oranger, de forme sphérique à ovale, à la peau orangé rougeâtre contenant une huile essentielle d'odeur caractéristique et dont la pulpe est juteuse et sucrée. ● orange (expressions) nom féminin (arabe narandj) Orange amère, bigarade. ● orange adjectif invariable et nom masculin D'une couleur formée du mélange de jaune et de rouge. ● orange (difficultés) adjectif invariable et nom masculin Emploi Orange, employé comme adjectif de couleur, qualifie ce qui a la couleur même du fruit, alors que orangé se dit de ce qui a une couleur qui tire sur celle de l'orange. Orthographe 1. Orange. Comme tous les autres noms employés comme adjectifs de couleur, orange reste invariable quand il a la valeur d'un adjectif : des toiles orange ; des tissus orange. Voir grammaire : noms de couleur. Le nom de la couleur prend la marque du pluriel : un orange clair ; des oranges vifs. 2. Orangé, lui, s'accorde dans tous les cas : les traînées orangées dans le ciel du soir ;« des orangés fulgurants comme du fer rougi »(Van Gogh). ● orange (expressions) adjectif invariable et nom masculin Mine orange, pigment rouge orangé de composition voisine de celle du minium, préparé par calcination de la céruse.

(Guillaume d'). V. Guillaume III, roi d'Angleterre.
————————
(état libre d') auj. état libre dep. 1995), prov. d'Afrique du Sud; 129 437 km²; 2 804 000 hab.; ch.-l. Bloemfontein. Céréales; import. élevage bovin et ovin. Mines d'or, de diamants et de charbon.
Les Britanniques reconnurent en 1854 l'indépendance de la colonie fondée v. 1836 par les Boers lors de leur migration vers le nord. L'Orange lutta avec le Transvaal contre les Britanniques (1900-1902), obtint son autonomie (1907) et entra dans l'Union sud-africaine (1910).
————————
fl. d'Afrique australe (env. 1 860 km, bassin de 1 020 000 km²), qui naît dans le Drakensberg et se jette dans l'Atlantique. Son cours, coupé de chutes et grossi du Vaal (r.dr.), forme la frontière entre la Namibie et l'Afrique du Sud. Peu navigable, il sert surtout à l'irrigation.
————————
n. et adj. inv.
d1./d n. f. Fruit comestible de l'oranger, de forme sphérique, dont la pulpe juteuse et parfumée est protégée par une écorce épaisse et souple, de couleur jaune-rouge. Orange amère, orange douce.
d2./d adj. inv. De la couleur de l'orange. Des robes orange.
|| n. m. Soleil d'un bel orange.
————————
v. de France (Vaucluse); 28 136 hab.
Théâtre antique bâti v. 120 apr. J.-C. Arc de triomphe datant probabl. du règne d'Auguste. Anc. cath. (XIIe s.).
La cité fut la cap. d'une principauté qui appartint aux Nassau (V. Orange-Nassau) de 1544 à 1673.

⇒ORANGE, subst. et adj.
I.Subst. fém.
A.Vx. Fleur d'orange. Fleur d'oranger. La mariée, que l'on reconnaissait à sa rougeur, plus encore qu'à son élégant battant-l'oeil en malines, surmonté d'un bouquet de myrte et de fleurs d'orange (JOUY, Hermite, t.2, 1812, p.288). V. alchimie ex. 6, anis ex. 6.
B. —1. Fruit comestible du genre citrus, à pulpe très juteuse, divisée en cloisons et en loges, au jus jaune et parfois rouge, à l'écorce d'un jaune tirant sur le rouge. Dans les cours des maisons, on improvisait des cabanes décorées de fleurs en papier, de citrons, de cédrats et d'oranges de Jaffa (THARAUD, An prochain, 1924, p.265). D'abord, un homme a découvert que la terre était ronde, ronde comme une orange (SALACROU, Terre ronde, 1938, III, 1, p.230).
SYNT. Écorce, pépin, pulpe, quartier, zeste d'orange; caisse d'oranges; éplucher, peler une orange; oranges confites; confiture, jus, marmelade d'orange(s); orange givrée.
GASTR., loc. À l'orange. Crème pâtissière à l'orange; fondant, glace à l'orange. Si Gaston regrette quelque chose de moi, ce sont sûrement mes écrevisses à l'américaine, le canard à l'orange et les entremets. Je suis gourmande, de là les dix kilos de trop (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p.320).
Orange amère. Synon. de bigarade. Parmi les différentes variétés d'oranges, il faut citer la bigarade ou orange amère (Lar. comm. 1930). Les fruits en saumure se préparent en Provence et en Corse: (...) citrons, cédrats, oranges amères et chinois (BRUNERIE, Industr. alim., 1949, p.97).
Orange de (la) Chine. Synon. de chinois, kumquat. La chanteuse portait des deux mains, un grand bassin de porcelaine, plein jusqu'au bord, d'oranges de la Chine, confites (BOURGES, Crépusc. dieux, 1884, p.311).
Orange sanguine.
Loc. fig., fam. Glisser sur une pelure d'orange. ,,Échouer par le fait d'un minime accident`` (Ac. 1935). On glisse toujours sur une pelure d'orange, au moment où l'on s'y attend le moins (VOGÜÉ, Morts, 1899, p.156).
Proverbe. Quand on a pressé l'orange, on jette l'écorce.
2. Arg., vieilli. Orange (à cochons, de Limousin). ,,Pomme de terre`` (ESN. 1966). ,,Coup de poing`` (ESN. 1966).
II.Adj. et subst. masc.
A.Adj. invar. D'une couleur semblable à celle de l'orange. Se colorer en orange. Venez à votre tour, grenadiers à cheval (...) Leur bras droit est orné d'aiguillettes orange (POMMIER, Poés., 1832, p.317). C'était un énorme bastion ténébreux, aux arêtes de donjon féodal, qui se dessinait avec une incroyable netteté sur le ciel orange (BENOÎT, Atlant., 1919, p.107). Le soleil, se rapprochant de l'horizon, couvrait la terre d'une lumière orange et faisait imaginer de chaudes contrées méridionales (LACRETELLE, Silbermann, 1922, p.164).
Domaine de la circulation. V. feu1 II A 2. Si à un carrefour, il y a à la fois un signal routier réglementant la priorité et des feux tricolores, ce sont les feux qui l'emportent. On ne doit respecter le panneau que lorsque (...) le feu orange clignote (Vélo Cyclo Guide, Ministère des transp., s. d. [1978], p.59).
Couleur orange. Le diable allumait un feu sinistre dans ses yeux couleur orange (BALZAC, Cous. Pons., 1847, p.106).
Emploi appos. ou comme 2e élément de mot composé. Entre la grille mobile des cils, elle apercevait un coin de la maison, long bâtiment jaune orange (DANIEL-ROPS, Mort, 1934, p.72):
♦ Braque ne peint que pour la délectation de l'oeil, convaincu que peu à peu, par la mystérieuse vertu de tels rapports de rose fané et de vert usé, excités par un jaune-orange (...) l'âme du spectacteur goûtera une émotion réelle.
LHOTE, Peint. d'abord, 1942, p.159.
B.Subst. masc. Teinte orange. Peindre en orange. Depuis un temps immémorial, les marchandes d'oranges exposent leurs fruits sur du papier bleu: c'est que le bleu est la couleur diamétralement opposée à l'orange, et par conséquent la plus propre à faire ressortir cette teinte (MÉRIMÉE, Mél. hist. et littér., 1855, p.352). À gauche un frottis de pourpre s'infiltrant dans de l'orange où nul objet ne se précise, un violet un peu plus foncé suggérant un toit (Arts et litt., 1935, p.84-8).
REM. Orangiste, subst. ,,Spécialiste de la culture des oranges`` (FÉN. 1970).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1200 [ms. du XIIIe s.] agn. pume orenge désigne l'orange amère ou bigarade (A. NECKAM, Comment. sur le Cantique des cantiques, ms. Brit. Mus. ms. Royal 4 D XI, f° 83 r° col. a d'apr. R. LOEWE ds Arch. ling. t.6, 1954, p.124); 1314 pomme d'orenge (HENRI DE MONDEVILLE, Chirurgie, éd. A. Bos, 1824); ca 1393 p.ell. orenge (Ménagier de Paris, éd. G. E. Brereton et J. M. Ferrier, p.279, 12); b) 1515 orange «fruit de l'oranger» (M. DU REDOUER, S'ensuyt le Nouveau monde et navigations [trad. de l'ital., lui-même trad. du port.], f° 36 r° ds ARV., p.370); 2. 1553 adj. «de couleur d'orange» (doc. ds A. JOUBERT, Hist. de la baronnie de Craon, p.486). L'a. fr. pome (d') orenge serait un calque de l'a. ital. melarancio, -a (dep. le XIVe s., BOCCACE d'apr. DEI) comp. de mela «pomme» et de arancio «oranger» et «orange», ce dernier étant empr., avec déglutination, à l'ar. (a), lui-même empr. au persan narang; le o- du fr. mod. s'explique prob. par l'infl. du nom de la ville d'Orange, a. fr. Orenge (BL.-W.2-5; v. aussi FEW t.19, p.139b), tandis que le -a- s'explique par celle de l'ital. arancia, orange étant d'abord att. dans une trad. de l'ital. (supra 1515; ARV., p.370). Au Moy. Âge, le mot désignait l'orange amère, transmise par les Perses aux Arabes, qui l'importèrent en Sicile d'où elle passa au reste de l'Europe méditerranéenne. L'orange douce, apportée de Chine par les Portugais au XVIe s., a évincé, en héritant de son nom, la variété amère. V. FEW, loc. cit. Fréq. abs. littér.:716. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 772, b) 936; XXe s.: a) 1194, b) 1165.
DÉR. Orangette, subst. fém. ,,Orange que l'on cueille avant qu'elle ait la grosseur d'une noix pour la confire au vinaigre (...) ou la mettre en confiture`` (Ac. Gastr. 1962). On recueille les oranges vertes (orangettes) de la grosseur d'un pois jusqu'à celle d'une cerise (KAPELER, CAVENTOU, Manuel pharm. et drog., t.2, 1821, p.507). []. 1re attest. 1821 ibid.; de orange, suff. -ette (-et).
BBG. —QUEM. DDL t.12.

orange [ɔʀɑ̃ʒ] n. f. et adj.
ÉTYM. Fin XIVe; pume orenge (pour pomme d'orange), v. 1200; calque de l'anc. ital. melarancia, ou provençal auranja, esp. naranja, avec déglutination (en provençal) de n-, pris pour l'n de l'art. (u)n, arabe nārăndj « orange amère », du persan. — Jusqu'à la fin du XVe s., le terme désigne l'« orange amère »; le sens de « orange douce » apparaît en 1515.
tableau Mots français d'origine arabe.
1 (1600). Vx. Oranger. || Bouquet de fleurs d'orange; bouquet d'orange (→ jasmin, cit. 1). || Eau de fleur d'orange.
2 Fruit de l'oranger. aussi Clémentine, mandarine. || L'orange est une baie, sphérique ou légèrement ovale, entourée d'une écorce vésiculaire d'une belle couleur jaune tirant sur le rouge à l'extérieur (le flavedo), blanche à l'intérieur (l'albedo). || L'écorce de l'orange recouvre une pulpe d'un blanc jaunâtre parfois pigmentée de rouge, divisée en loges ou tranches. || Quartier, tailladin d'orange. || Pépin d'orange (les carpelles). || Écorce, peau, pelure d'orange. Zeste. || Peler une orange.(1690). || Orange amère. Bigarade. || Orange douce. || Oranges de la Chine (→ Bassin, cit. 1), de Valence, d'Algérie… || Orange sanguine. || Commerce des oranges (→ Mesurer, cit. 1). || Cueillette, triage, calibrage des oranges. || Caisses, cageots d'oranges (→ Expédition, cit. 9). || Saveur de l'orange (→ Acidité, cit.; mâcher, cit. 7). || L'orange, utilisée en confiserie. Condit, cotignac, orangeat. || Beignets, gelées, glaces, sirops, sorbets, soufflés à l'orange. || Canard (cit. 3) à l'orange.Confiture, marmelade (cit. 1) d'oranges. || Jus (cit. 3) d'orange. || Salade d'oranges. || L'orange sert à préparer des boissons ( Orangeade), des liqueurs. Curaçao. || Bichof à l'orange. || Essence de bergamote, extraite du zeste d'une variété d'orange. || Apporter des oranges à un malade, à un prisonnier. — ☑ Loc. fig. On presse l'orange et on jette l'écorce (cit. 5).Glisser sur une peau d'orange.(1874). || Fausse orange, variété de coloquinte.
1 Pour bien connaître les oranges, il faut les avoir vues chez elles, aux îles Baléares, en Sardaigne, en Corse, en Algérie, dans l'air bleu doré, l'atmosphère tiède de la Méditerranée. Je me rappelle un petit bois d'orangers, aux portes de Blidah; c'est là qu'elles étaient belles ! Dans le feuillage sombre, lustré, vernissé, les fruits avaient l'éclat de verres de couleur, et doraient l'air environnant avec cette auréole de splendeur qui entoure les fleurs éclatantes.
Alphonse Daudet, Lettres de mon moulin, « Les oranges ».
2 Il n'est pas de fruit qui tienne dans la Poésie une place comparable à celle de l'orange. Quelle charmante anthologie si l'on réunissait les écrits qui lui ont été consacrés, des auteurs de la Chine antique à ceux de l'Espagne musulmane et chrétienne, de Marvell à Goethe et à Blasco Ibañez ! D'ou vient ce charme qui impressionne tant la sensibilité du poète ? De la couleur, de la forme et du parfum, plus encore que de la saveur, à quoi le vulgaire s'intéresse davantage, même quand il répond inconsciemment à l'appel du sentiment esthétique.
P. Robert, les Agrumes dans le monde, p. 144.
3 La terre est bleue comme une orange.
P. Éluard, l'Amour la poésie, « Premièrement ».
4 Comme dans l'éponge il y a dans l'orange une aspiration à reprendre contenance après avoir subi l'épreuve de l'expression. Mais où l'éponge réussit toujours, l'orange jamais : car ses cellules ont éclaté, ses tissus se sont déchirés. Tandis que l'écorce seule se rétablit mollement dans sa forme grâce à son élasticité, un liquide d'ambre s'est répandu, accompagné de rafraîchissement, de parfums suaves, certes, — mais souvent aussi de la conscience amère d'une expulsion prématurée de pépins.
Francis Ponge, le Parti pris des choses, p. 41.
tableau Noms de fruits.
3 Adj. invar. (XVIe). D'une couleur semblable à celle de l'orange, c'est-à-dire formée par la combinaison du jaune et du rouge. || Un pull-over orange (→ Lourd, cit. 18). || Des rubans orange.Qui tend vers cette couleur. Orangé. || Du crépon jaune orange (→ Fanfreluche, cit. 3).Peint. || Mine orange. Mine-orange.Spécialt. || Feu orange. 1. Feu, supra cit. 61.
N. m. (1868). La teinte orange. || Un orange clair, soutenu.Spécialt. La couleur orange d'un feu de signalisation, précédant le rouge (interdiction). || Le feu passe à l'orange.S'arrêter à l'orange.Par plais. Passer à l'orange bien mûr : immédiatement avant le rouge.
tableau Désignations de couleurs.
DÉR. et COMP. Orangé. Orangeade, orangeat. 1. Oranger, 2. oranger, orangère, orangette, orangine. Mine-orange.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Orange.fr — Orange (entreprise) Pour les articles homonymes, voir Orange. Logo de Orange (entreprise) …   Wikipédia en Français

  • Orange SA — Orange (entreprise) Pour les articles homonymes, voir Orange. Logo de Orange (entreprise) …   Wikipédia en Français

  • orange — [ ɔrɑ̃ʒ ] n. f. • 1515; pomme d orenge v. 1300; a. it. melarancia; de l ar. narandj 1 ♦ Fruit comestible de l oranger (agrume), d un jaune tirant sur le rouge. ⇒ maltaise, navel. Quartier d orange. Écorce, peau, pelure d orange. ⇒ zeste. Orange… …   Encyclopédie Universelle

  • Orange (UK) — Orange UK Type Brand name Industry Telecommunications Founded 1994 (by Hutchison Telecom) Headquarters …   Wikipedia

  • Orange — may refer to: Orange (fruit) Orange (colour), occurs between red and yellow in the visible spectrum Orange (word), both a noun and an adjective in the English language Contents 1 History and politics 1.1 …   Wikipedia

  • Orange — bezeichnet: Orange (Frucht) bzw. Apfelsine, Zitrusfrucht Orange (Farbe), Farbe Orte in Frankreich: Orange (Vaucluse) in Australien: Orange (New South Wales) in den Vereinigten Staaten: Orange (Connecticut) Orange (Florida) Orange (Georgia) Orange …   Deutsch Wikipedia

  • Orange 94.0 — Allgemeine Informationen Empfang analog terrestrisch, Kabel, Livestream …   Deutsch Wikipedia

  • Orange — Or ange ([o^]r [e^]nj), n. [F.; cf. It. arancia, arancio, LL. arangia, Sp. naranjia, Pg. laranja; all fr. Ar. n[=a]ranj, Per. n[=a]ranj, n[=a]rang; cf. Skr. n[=a]ranga orange tree. The o in F. orange is due to confusion with or gold, L. aurum,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Orange — (naranja en varios idiomas europeos) es el nombre de: Compañías Orange, la filial de telefonía móvil del grupo France Télécom; Orange Dominicana, un operador de telefonía móvil GSM/GPRS propiedad de France Telecom en República Dominicana; Orange… …   Wikipedia Español

  • Orange TV — es el nombre comercial de la televisión digital interactiva que ofrece Orange en España a través de tecnología ADSL y ADSL2+. Utiliza la tecnología IPTV de transmisión de televisión sobre redes IP. Este servicio comenzó sus emisiones en junio de… …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.